Pourquoi je soutiens Emmanuel Macron à la présidentielle

En ces temps troublés, la France a besoin d’un Président qui portera un projet réformiste, ambitieux et réaliste pour les cinq prochaines années. Ce projet est aujourd’hui celui d’Emmanuel Macron. Je fais donc le choix personnel de lui apporter mon soutien pour l’élection présidentielle. En ce qui concerne la campagne législative que je menais jusqu’à présent, en cohérence, elle est arrêtée. Ma volonté, ma conviction et mes idées demeurent, et ce quelque soit la forme que prendra mon engagement réformiste à l’avenir. Aujourd’hui, la seule priorité, dans le moment que connaît la France, est à la campagne présidentielle.

Depuis 2005, les sociaux-démocrates se sont refusés à réfléchir au monde qui vient ou qui est déjà là, se contentant de gérer la boutique et les places. La gauche s’est ainsi sclérosée, avec un camp réformiste et un camp protestataire qui cohabitent sans jamais s’accorder. Nous avons observé et subi, ces cinq dernières années, le résultat de ces non-dits. Les réformistes doivent tirer les conséquences du blocage provoqué par les conservateurs de leurs camps respectifs.

J’ai toujours adhéré à l’idée de rassemblement large des réformistes. Lors des élections municipales de  mars 2014, j’ai positionné en deuxième position sur ma liste une élue qui était issue d’une liste Modem lors du mandat précédent, Francine Scaillet. Nous siégeons aujourd’hui côte à côte, dans l’opposition, au conseil municipal de Meaux. Aujourd’hui Emmanuel Macron concrétise nationalement ce rassemblement, j’ai donc choisi de le soutenir, en pleine cohérence avec mes engagements.

Emmanuel Macron propose une vision réformiste, un cap vers une France qui n’est pas verrouillée par des accords d’appareil, mais simplement entraînée par ceux qui veulent que le camp du progrès l’emporte. Je retrouve dans ce mouvement les raisons qui ont poussé, il y a presque dix ans, mon engagement en politique.

L’idéal Européen est central dans ce projet, tout comme la vision d’une France optimiste. Je suis un partisan de l’égalité réelle qui donne à chacun sa chance. Je crois en un travail main dans la main entre salariés, ouvriers, indépendants, syndicats et chefs d’entreprise car nous n’avons jamais rien créé en montant les gens les uns contre les autres. Je crois en une France de l’éducation et de l’écologie qui se concrétise plus qu’elle ne se rêve.

A travers une réforme de la retraite porteuse d’égalité, une généralisation de l’assurance chômage, un soutien sans faille à l’égalité femmes-hommes, une vision écologique dans la lignée de la COP 21 ou une politique culturelle et de l’emploi tournée vers les plus jeunes, Emmanuel Macron dessine la France de demain. C’est celle que je souhaite contribuer à construire.

Un commentaire Ajoutez les votres
  1. Oui c’est par le rassemblement des réformistes loyaux dépassant les clivages des partis qui ne sont finalement qu’au service de leurs élus que Nous allons réformer et redonner espoir dans cette formidable jeunesse qui respecte l’histoire de leurs parents et aînés sui leur ont construit un monde plus libre pour plus de générosite et de tolérance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *